Partagez|

Entretien avec la directrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

 

avatar

 
Messages : 107
Date d'inscription : 28/05/2016

Coup de baguette
Inventaire:
Puissance:
11000/11000  (11000/11000)
Mes gallions:

MessageSujet: Entretien avec la directrice Jeu 2 Juin - 18:21



Entretien avec la directrice


« Fairy tales are more than true: not because they tell us that dragons exist, but because they tell us that dragons can be beaten. »

L'été avait été assez éprouvant pour celle qui entrait à présent en 7ème année. Elle avait vécu des moments tragiques. En effet, son frère jumeau était décédé. Celui qu'elle était persuadé de détester tellement ils étaient différents. Et pourtant, elle ressentait un terrible manque. Suite à cela, elle avait fait de la magie noire, mais, encore trop novice, elle avait échoué lamentablement et voilà que le fameux Kylian vivait en elle. Le moins que l'on puisse dire c'est que ses camarades et professeurs allaient la trouver changé.
Une nouvelle année allait débuté et quelques changements avaient eu lieu au sein de Poudlard puisque la direction avait changé, et l'enseignante en sortilège avait quitté son poste pour prendre la tête de l'université magique.
Ce matin là, en arrivant, elle reçu un hibou venant de la directrice. Celle ci souhaitait la rencontrer. Elle ignorait encore tout du changement que vivait la jeune femme. Elle souhaitait probablement faire le point avec elle vu qu'elle allait entamé sa dernière année à Poudlard et que au vue de ses notes, elle pouvait s'orienter dans n'importe quelle voie pour l'an prochain.

Elle marcha donc jusqu'au bureau de celle qui avait à présent prit place dans le siège de la direction, l'ancienne prof de potions. Elle frappa à la porte et attendit d'entendre un "entré" avant de pénétrer dans la pièce. Elle entra ensuite et fit un signe de tête à celle ci avec un regard sévère, regard de son frère en réalité.

Que me voulez vous, lança t-elle alors sèchement. Je n'ais pas de temps à perdre enchaîna t-elle ensuite. Elle risquait de se faire taper sur les doigts en parlant ainsi à un membre du corps professoral mais, Kylian était ainsi, rebelle, méchant, hautain ...

Finalement, le visage de la Serdaigle se radoucit, elle était redevenue elle même mais était chagrinée de voir comment elle avait pu parler il y avait quelques minutes. Avant, jamais elle n'aurait osé répondre ainsi, elle la gamine si sérieuse. Dé ... désolé, bégaya t-elle alors. C'était sur, la directrice n'allait probablement pas suivre. Elle venait d'être témoin d'un dédoublement de la personnalité.

HJ:
 
- Adrenalean 2016 pour Bazzart

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 

avatar

 
Messages : 382
Date d'inscription : 10/06/2010
Mon métier/maison : Directrice de Poudlard
Mon âge : 35 ans

Coup de baguette
Inventaire:
Puissance:
36000/36000  (36000/36000)
Mes gallions: 1400

MessageSujet: Re: Entretien avec la directrice Lun 6 Juin - 19:28


❝Entretien avec la directrice❞
Améthyste & Noëlya
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
Une petite semaine que les cours avaient repris, et j'étais totalement surbookée. J'avais tellement peur que quelque chose ne se passe pas comme prévu que je courrais à droite, à gauche, en me demandant si je ne loupais pas quelque chose ailleurs dans le château. J'étais vraiment une grande stressée. Beaucoup de mes enseignants me conseillaient de lever le pied, de leur faire confiance, mais je n'y arrivais pas. J'avais toujours l'impression que je n'en faisais pas assez, et qu'un drame pouvait survenir à tout moment. Je n'osais même pas en parler à Loëlyne. La connaissance, elle devait être exactement dans le même état que moi. Cela devait être de famille.

Ce matin-là, j'avais décidé de faire un peu de tri dans les dossiers des élèves. J'avais alors découvert qu'une de mes élèves de l'an dernier, que j'appréciais beaucoup, avait vécu un drame durant l'été. Je m'en voulais de ne pas l'avoir vu avant. Cette jeune fille était vraiment très prometteuse d'un point de vue scolaire et c'était vraiment une personne très humaine et très gentille. Je ne m'attache que rarement aux élèves, mais je devais avouer que cela me fendait le coeur de savoir qu'elle avait eu à surmonter cette épreuve : perdre son frère jumeau. Je devais absolument parler avec elle et voir si elle n'avait pas besoin de discuter.

Je lui envoyais donc un hibou, puis, j'attendis en continuant de trier les dossiers des élèves. Une heure plus tard, j'entendis que l'on frappait à mon bureau:

"Entrez !"

Je fus alors étonnée de voir entrer dans mon bureau Noëlya, avec un regard qui ne lui était pas habituel. Immédiatement, je me dis que cette demoiselle devait vraiment souffrir. En temps normal, je l'aurais clairement remise à sa place, mais là, je ne voulais pas bousculer la Serdaigle, qui, d'ailleurs, venait de s'excuser de ses paroles.

"Asseyez-vous, Miss Summers, je vous promets que je ne vais pas vous retenir longtemps. Sachez tout d'abord que je vous présente toutes mes condoléances. Je voulais juste que vous sachiez que si vous avez besoin de quoi que ce soit, je suis là. Pour parler, pour vous aider ..."

code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 

avatar

 
Messages : 107
Date d'inscription : 28/05/2016

Coup de baguette
Inventaire:
Puissance:
11000/11000  (11000/11000)
Mes gallions:

MessageSujet: Re: Entretien avec la directrice Mar 7 Juin - 20:22



Entretien avec la directrice


« Fairy tales are more than true: not because they tell us that dragons exist, but because they tell us that dragons can be beaten. »

Retourner à Poudlard après l'été qu'elle venait de passer était très dure pour la Serdaigle. Elle craignait le regard des autres mais surtout que des gens viennent lui parler alors qu'ils n'étaient pas ses amis. Mais bon, elle verrait bien comment tout cela se passerait. En attendant, c'était chez la nouvelle directrice, ancienne professeur qu'elle devait se rendre. Elle était convoquée. Elle avait toujours adoré cette enseignante, même si elle n'était pas très avenante mais vu qu'elle était la directrice de sa maison à l'époque, elle avait bien évidemment apprit à la connaître.

En arrivant, elle avait eu son frère qui s'était invité dans le bureau en parlant méchamment comme il en avait l'habitude. Vu qu'il avait été un Serpentard de son vivant, elle avait hérité de sa personnalité pas très sympathique. Noëlya eut donc droit à des mots rassurant du professeur Miller. Elle s'apprêtait à la remercier mais, Kylian qui était toujours là fut plus rapide qu'elle. Je n'ais pas besoin de votre pitié, dit il sèchement.

Le visage  de la brunette se ravisa et redevint doux, gentil, comme on la connaissait au collège de Poudlard. Tais toi, laisse moi parler dit elle alors. Elle avait toujours été la faible de leur duo de jumeau, et elle le prouvait une nouvelle fois puisque cette phrase avait été presque inaudible.

HJ:
 
- Adrenalean 2016 pour Bazzart

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 

avatar

 
Messages : 382
Date d'inscription : 10/06/2010
Mon métier/maison : Directrice de Poudlard
Mon âge : 35 ans

Coup de baguette
Inventaire:
Puissance:
36000/36000  (36000/36000)
Mes gallions: 1400

MessageSujet: Re: Entretien avec la directrice Mar 7 Juin - 22:20


❝Entretien avec la directrice❞
Améthyste & Noëlya
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
Je m'en voulais terriblement de ne pas avoir vu ce changement désastreux dans la vie d'une élève qui était anciennement dans ma maison. Avec toutes ces préparations de la rentrée, j'en avais presque oublié mon rôle de base: être présente pour mes élèves et les épauler dans les dures épreuves de la vie. Si l'on pouvait me trouver froide, tant comme professeur que comme femme dans la vie quotidienne, les élèves qui me connaissaient réellement et qui avaient déjà eu affaire à moi savaient pertinemment que je n'étais pas un iceberg ambulant. Il fallait juste me connaitre un peu pour savoir qu'aider les élèves était ma principale préoccupation.

Noëlya venait d'entrer dans mon bureau et déjà, je la trouvais étrange. Evidemment, je mettais cela sur le dos du choc qu'elle avait vécu. J'avais étudié un petit peu la psychologie de l'enfant lorsque j'étais devenue enseignante, et je savais que la relation entre des jumeaux était vraiment particulière, comme si chacun était une partie de l'autre. Déjà que la perte d'un être cher était une épreuve difficile à surmonter, que dire de la perte d'une partie de nous-même ? Je ne savais pas vraiment par où commencer, et alors que je présentais mes condoléances à mon élève, lui indiquant par la même occasion qu'elle pouvait compter sur moi, elle me répondit très sèchement qu'elle n'avait pas besoin de ma pitié. Je fus étonnée de cette réponse, et encore plus du ton. Je l'entendis alors murmurer.

"N'y voyez pas là de la pitié. Si c'était le cas, je vous dirais que vous n'avez pas besoin de passer les ASPICS, que nous serions bienveillants à votre égard en fin d'année mais ce n'est pas le cas. Je voulais juste être poli et vous indiquer que je peux être une oreille attentive. Et surtout, muette comme une carpe. Que vous arrive-t-il Noëlya ? Vous qui étiez si douce ? Pourquoi repoussez-vous mon aide ?"

Je cherchais vraiment à la comprendre. Je n'imaginais même pas à quel point le décès de Killian avait affecté la psychologie de la serdaigle.

"Voulez-vous un thé à la violette ?"

Cela pourrait-il la détendre ?

code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 

avatar

 
Messages : 107
Date d'inscription : 28/05/2016

Coup de baguette
Inventaire:
Puissance:
11000/11000  (11000/11000)
Mes gallions:

MessageSujet: Re: Entretien avec la directrice Dim 12 Juin - 11:10



Entretien avec la directrice


« Fairy tales are more than true: not because they tell us that dragons exist, but because they tell us that dragons can be beaten. »

La Serdaigle du nom de Noëlya regrettait amèrement d'avoir tenter de ramener son frère à la vie. Maintenant, elle était dans les soucis jusqu'au cou. Elle ne savait pas trop comment s'en dépatouiller. Elle qui avait toujours été toute mignonne, gentille, élève brillante, elle risquait de perdre gros, ses amis, le soutien de ses enseignants ... Mais, en faisant cela, elle n'avait pas pensé à mal, juste à ramener son jumeau, ce n'était pas méchant en soit. Mais pourquoi alors qu'ils avaient été si différents toutes leur vie, alors que Noëlya avait été limite la honte des Summers pour ne pas être une Serpentard.  
Enfin bref, à présent dans le bureau de la nouvelle directrice de Poudlard, elle s'était monté méchante dès le départ et voulu donc rabattre le caquet à son jumeau qui s'invitait bien trop souvent à son goût.

La directrice fut surtout étonné d'un tel comportement de la douce Noëlya. Elle qui avant était si calme et bienveillante, elle avait affaire à un cauchemar de la serdaigle. ça ne vous regarde pas, lâcha t-elle alors sèchement. Bien évidemment, ce n'était pas la jeune fille qui venait de prendre la parole mais bien son frère. Elle, elle n'aurait jamais osé manqué de respect à un professeur, et encore moins à la directrice de l'établissement. Finalement, elle se radoucit, réussissant à reprendre le contrôle de son corps, mais, pour combien de temps ? Un thé à la violette ? Volontiers dit elle alors tout sourire.

HJ:
 
- Adrenalean 2016 pour Bazzart

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 

avatar

 
Messages : 382
Date d'inscription : 10/06/2010
Mon métier/maison : Directrice de Poudlard
Mon âge : 35 ans

Coup de baguette
Inventaire:
Puissance:
36000/36000  (36000/36000)
Mes gallions: 1400

MessageSujet: Re: Entretien avec la directrice Dim 12 Juin - 17:00


❝Entretien avec la directrice❞
Améthyste & Noëlya
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
J'étais loin, très loin de me douter ce qui se passait dans la tête de la jeune Serdaigle. Bien sûr, cela ne faisait aucun doute pour moi que la pauvre avait beaucoup de mal à surmonter le deuil et qu'une telle épreuve avait forcément des répercutions sur elle, sur sa santé, sur sa psychologie. Mais comment aurais-je pu me douter, moi, que Noëlya Summers avait tenté de ramener son jumeau à la vie, et que cette tentative, complètement vaine, lui avait fait perdre la tête, créant en elle une double personnalité ? Si aujourd'hui, la psychologie est importante lorsqu'on devient professeur, quand je suis devenue assistante ici, nous apprenions sur le tas. A Masterward, les étudiants ont la chance d'être initié à ce genre de choses. Autant vous dire que ça leur sera d'une aide précieuse s'ils viennent à enseigner.

Gardant mon calme olympien quand la jeune femme m'envoya tout simplement valser suite à ma proposition d'aide, je restais un moment sans rien dire, à réfléchir. Si elle ne voulait vraiment pas de mon aide, je ne pouvais rien faire, non ? Du moins, pas directement et pas en lui parlant ainsi ... J'allais devoir agir avec les autres enseignants, je n'avais pas le choix. Peut-être même demander à ma sœur des conseils venant de son professeur de psychologie de l'enfant ... Je n'étais donc pas sans arme, mais pour le moment, je devais peut-être simplement la laisser partir. Peut-être que dans quelques jours, quelques semaines ou même quelques mois, elle se souviendrait de la proposition que je lui ai faite. Ou pas ...

Quoiqu'il en soit, j'allais lui proposer de retourner vaquer à ses occupations lorsqu'elle accepta mon thé à la violette. Là, je vous avoue que j'étais totalement décontenancée. Si elle ne voulait pas de mon aide, pourquoi vouloir de mon thé à la violette alors que cela signifiait passer du temps avec moi ? Etrange ... Néanmoins, sortant les deux tasses, je versais le liquide violet dans ces dernières, laissant une légère fumée rose s'échapper.

"Voilà. Si vous voulez, j'ai quelques chocogrenouilles."

Sortant la dizaine de grenouilles en chocolat de mon tiroir, je fixais longuement l'élève afin de déceler quelque chose. Mais rien n'y faisait.

"Alors, puisque vous ne voulez pas parler de cela, nous pouvons peut-être parler d'autres choses. Une idée pour votre orientation après les ASPICS ?"

Bon, peut-être qu'en parlant d'autres choses, elle serait plus enclin à me parler par la suite ... Qui sait !

code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 

avatar

 
Messages : 107
Date d'inscription : 28/05/2016

Coup de baguette
Inventaire:
Puissance:
11000/11000  (11000/11000)
Mes gallions:

MessageSujet: Re: Entretien avec la directrice Sam 18 Juin - 17:52



Entretien avec la directrice


« Fairy tales are more than true: not because they tell us that dragons exist, but because they tell us that dragons can be beaten. »

La directrice devait trouver la douce Noëlya plutôt étrange. En effet, elle qui à la base était une élève calme, gentille et poli semblait être tout le contraire. Mais, parralèlement, elle ne semblait pas avoir tant changer que ça. Cela devait décontenancer toutes les personnes qu'elle connaissait et qu'elle rencontrait à présent. Elle venait d'accepter un thé à la violette bien qu'elle sentait que son frère était dégouté par tout cela. Mais, elle essayait de le faire passer derrière, mais, cela n'était pas chose facile. Elle trempa ses lèvres dans le liquide chaud et son frère revint alors à la charge. Erg, dégueulasse. C'est bien un truc de nana toutes ces manières, je suis juste écœurée. dit elle alors. C'était bien sa voix qu'on entendait, ses lèvres qu'on voyait bouger, et pourtant, ce n'était pas elle qui avait voulu dire ça. Elle était juste en train de devenir folle.
MAIS BON SANG, TU VAS ARRÊTER, TU ES EN TRAIN DE ME POURRIR LA VIE ! hurla t-elle alors cette fois ci. Quelqu'un d'autre aurait pu se demander à qui pouvait donc t-elle parler. Avait t-elle des hallucinations ? Et bien non, c'était bien plus compliqué que ça. Elle avait les yeux rempli de larmes tellement elle était exténuée de cette situation. Elle en avait presque oublié ou elle se trouvait. Ah oui, la directrice. Elle venait justement de reprendre la parole. Oui, pourquoi pas, dit elle en prenant une friandise. Le chocolat avait le don de la calmer.

Ensuite, Miss Miller la questionna sur sa prochaine orientation. Elle continua comme si rien ne venait de se passer. Je ne sais pas encore. J'attends quelques temps avant de faire mon choix. J'ai de bons résultats dans toutes les matières, je n'ais que l'embarras du choix, d'ou la difficulté, j’hésite un peu encore. dit elle alors.

HJ:
 
- Adrenalean 2016 pour Bazzart

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Entretien avec la directrice

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec la directrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Entretien avec un vieux
» Entrevue avec le DG des Bruins
» Entretien avec ma future baby-sitter [pv Charlotte]
» Des extraits d'un entretien avec Jean Erich René
» Entretien avec Milandor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Tours :: Bureau du directeur-